lille page

La médiation peut intervenir à tout moment et même en cas de procédure judiciaire avant, pendant ou après celle-ci.

Elle a révélé son utilité dès qu'un conflit risque d'aboutir à une rupture des liens et de la communication.

Elle peut être engagée à l'initiative, soit des personnes concernées, soit à celle des institutions judiciaires.

 

On distingue deux types de médiation :

 

La médiation conventionnelle (en dehors de tout procès)

1. Vous choisissez d’un commun accord votre médiateur

2. Le médiateur choisi signe avec vous un contrat de médiation. Il organise la médiation

3. Le médiateur vous accompagne dans la restauration du dialogue et dans la recherche d’une solution qui vous appartient.

4. L’accord trouvé en médiation peut ou non être homologué par le juge.

 

La médiation judiciaire

La médiation peut être ordonnée soit à votre initiative soit à celle du juge.

La mise en place de ce processus nécessite votre accord.

Elle doit se dérouler dans un délai maximum de trois mois renouvelable une fois (sauf exception).

La médiation est possible à tout moment de votre procès.